Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
I comme

A l' encyclopédie, les mots ! (léo ferré)

24 Novembre 2013 , Rédigé par T.B. Publié dans #Poèmes

 

  • Dictionnaire :

Ouvrage malhonnête, compilation sans âme, prison de mots qui pousse la perversion jusqu'à les réduire à leur sens. Police du langage !

 

  • Grammaire critique :

Essai louable de compréhension du langage. On n'y trouverait rien à redire, n'était la méprise originelle à propos des outils et des méthodes. Essayez un peu de peindre avec une loupe et un compas !

 

  • Grammaire scolaire :

Féroce atteinte à toute liberté d'expression. Déni d'imagination, science périmée. Outrage permanent à toute forme d'inventivité. Encore un peu, nous réclamerions l'autodafé.

 

  • Manuel scolaire :

Au travail !  (jusqu'à la pension)

 

  • Ouvrage de référence :

Cite ou crève. La pensée originale n'existe pas. Ce que tu penses, tu le dois à quelqu'un, alors référence ! Référence, référence, déférence.
 

  • Bibliothèque :

Disponible en deux états : à domicile ou au centre-ville. Dans tous les cas, prière de ne pas lire trop fort, il ne faudrait pas déranger les voisins...

 

  • Librairie de seconde main :

Paradis du hasard objectif. Si vous ne trouvez rien, cherchez autre chose*.

 

  • Roman érotique :

Valeur sûre. A lire à voix haute sur le parvis des églises en tout genre.

 

  • Atlas :

Meilleure preuve de l'absurdité politique.

 

  • Flore :

Bien essayé : la nature du monde ne se laisse pas cueillir aussi facilement. La prochaine fois, peut-être !

 

  • Livre :

Objet de profondeur trompeuse. Peut reposer dans une bibliothèque ou au plus profond de nous.
Douve et rempart contre la galopante bêtise. Je dirais même plus : seule chance d'autodétermination.

 

  • Maison d'édition :

Mal nécessaire ; plus mal que nécessaire si les lunettes du comité de lecture sont économiques.

 

  • Recueil de poésie :

Meilleure route vers l'infini humain. Dictateurs, prenez garde aux chimies de la voix.

 

  • Blog :

Faute de mieux.

 

  • Chants de Maldoror :

Ô révélation !

 

 

(*) cf Noir Désir, Europe.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article