Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
I comme

Sizain pour un fleuve emprisonné

7 Mars 2014 , Rédigé par T.B. Publié dans #Poèmes

à S., dont la ténacité m'a fait découvrir ce repli urbain où le fleuve de ma ville étale sa triste pollution.

 

 

Ô Senne profonde enfouie en tes catacombes

Serpentant de déchet en déchets d’ombre en ombres

Viens-tu ici respirer l’air rare ou si tombe

Le reflet d’une trogne pure sur le sombre

Miroir d’un cœur gigogne où ton âme succombe

Trouveront leur justice tes années sans nombre  ?

 

 

En alexandrins s'il vous plait !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pierre-alexandre 07/03/2014 18:42

C'est beau ! quelle fin !