Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
I comme

Poéticomaton 21/12/2014 - 21h41

21 Décembre 2014 , Rédigé par T.B. Publié dans #Poèmes, #Poéticomaton

 

perdu

au monde

 

le quotient intellectuel en décomposition

il arrive que la neige vous remonte les bottes Sacré-coeur

 

il m'arrive de réfléchir je ne sais pas à quoi   les balustrades de mon exil intérieur donnent sur toutes les rues et je puis en parler des heures durant je ne sais pas à qui   que cela me fasse rire ou pleurer qu'importe ? je ne sais jamais pourquoi

 

en revanche l'eau des bénitiers et les bénitiers eux-mêmes ont renversé leurs larmes recueillies sur la béatitude des dalles où les noms prennent le train pour l'Illisible et l'Effacé - que viennent faire ici les bénitiers je l'ignore je ne cherche pas à le savoir c'est un étranger qui me l'a demandé c'est un étranger il se nomme Conscience je crois

 

le poète au vitriol c'est Léo Ferré

il chante et les villes se carapatent avec leurs jupons de lumière les bars-tabac et les prostituées sur le trottoir où dorment les cigarettes inachevées les cols cravates pressés jettent des regards sans doute ils sont nés en retard et s'efforcent de ratrapper le temps perdu

 

perdu

au monde

 

le quotient intellectuel en décomposition

il arrive que la neige vous remonte les bottes Sacré-coeur

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article