Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
I comme

Diagonales 1 : Gérard le Narvalo

24 Septembre 2016 , Rédigé par T.B. Publié dans #Poèmes, #Diagonales

Mode opératoire : suites composées avec les mots de l'auteur (liberté totale quant aux accords et à la ponctuation) pris dans l'ordre inverse de leur apparition dans le texte au hasard d'une page aléatoirement choisie. Je signe mes ingérences en gras.

 

 

 

[Aurélia]

la Mort elle-même

captive

des peuples entiers

le monde ancien

dis-je encore

asservi par des dieux nouveaux

C'est ainsi

que leurs forces divisées

peuvent subir le magnétisme

des puissants

 

Métaux inconnus

des travaux d'orfèvrerie

les sources

jadis

le feu primitif

la création

où l'on semblait contempler

une végétation instantanée

fécondant

mille reflets

de sorte qu'

un jet de

mille ailes

énormes

modelait

les images souterraines

 

[Le Christ aux Oliviers]

Si je meurs

car je me sens

cet ange des nuits

succombé sous un

pouvoir

que je sens en moi-même

Je deviens un monde qui meurt

immortel

soleil

Sais-tu

l'univers

parmi les

Froides

sentinelles ?

 

Celui qui

pouvait

se taire -

Et si

ce nouveau dieu

criait

vers l'abîme ? -

C'était bien lui :

L'univers

La terre

la victime

meurtrie

perdue sous

les cieux

 

 

[Lettres à Jenny Colon]

J'ai retrouvé dans vos traits

votre secret

l'amour et l'art

sont frivoles

Daignez interroger

notre pauvre

blessure

L'avouerai-je?

Je ne suis coupable d'aucun

malheur

 

N'attendez pas

les phrases

faites avec les lambeaux des autres

dont la violence

devient des témoins éternels

pour les amants.

 

Hélas!

La confusion est profonde

pour les coeurs

qui fait éclater toutes les facultés humaines

les réussite est une

tension violente

Nous avons maintenant

l'imagination qui déborde

les transports de la jeuness

que ses mauvais jours

n'avaient jamais osé espérer

Mon amie, le bonheur

se réveille en poussant des cris de joie !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article