Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
I comme

Le mémo

11 Novembre 2016 , Rédigé par T.B. Publié dans #Poèmes

 

Parlement de la raison
Maintenant on te dit que les gens qui votent sont de gros cons
Et dans la phrase d'après le panégyrique de la démocratie

Vivre c'est choisir ?
Mais qui compose la liste ?

Elire un président
C'est se choisir un oppresseur
Quand donc pourrai-je désigner mon patron, mon professeur ?

Le petit père Pourdhon
Déjà il y a bien longtemps donnait le ton :
En l'absence de massives candidatures ouvrières : abstention !

Faites attention
Je sens venir le regain de tension

Le droit de vote, avant son "universalisation"
Il y avait des gens bien nés bien sous tous aspects
Pour demander si le pauvre pouvait avoir raison et d'autres tout pareils d'y répondre : non !

Bon sang de bon dieu
Le discours boucle la boucle s'embrasse la queue
La révolution conservatrice retourne forcément se baigner à la source

Nous la savons impure
Souillée par les déjections
De quelconque fleuron industriel

Le vote a une histoire
Neutraliser la lutte des classes
Faire entrer les opposants dans le grand jeu
C'est tout pour ce soir
Tu apprendras toi-même ta leçon
En c'qui me concerne je joue le hors-jeu

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article