Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
I comme

En roue libre

25 Mai 2017 , Rédigé par T.B. Publié dans #Poèmes

 

Perdu parmi les éléments
pas de minotaure dans mon labyrinthe
mon sens de l'orientation
fait défaut fait le mort
la rose des vents
a foutu le camp
les points cardinaux ont perdu le nord
rappelle-moi ; est-ce la nuit qu'on dort ?...
les chasseurs ont paumé leurs baleines
et les pêcheurs leurs lignes
et moi dans tout ça, je fais quoi ?
le pas de côté est cher payé
l'erreur n'enseigne plus
l'avenir sera une bévue
la droite se croit à gauche
la gauche se prend des droites
l'ancien s'est déguisé en progrès
la révolution elle-même
conserve les anciennes habitudes
l'émoussé clame à la ronde
que jamais on ne fut plus aiguisé
l'auditeur en est tout chaviré
il perd la boule et la boussole
l'aiguille n'est plus aimantée
les étoiles abandonnent leurs positions
le cap est incertain
les fléchages aux abonnés absents
les panneaux portés disparus
dis-moi ; quelle marée les a emportés ?
les ruminants cherchent leurs pâtures
même les vieux ne se souviennent plus
les villes sont tout à la fois au nord au sud
à l'est à l'ouest
les mongolfières pour descendre lâchent leur lest
les routes se tortillent et refusent
de mener à destination
cette année on baissera les salaires pour lutter contre l'inflation
les boulevards se rétractent et
renient jusqu'à leur nom
explique-moi ; quel est le chemin le plus court
entre deux points ? La contradiction
les pigeons voyageurs ont perdu leur latin
les messagers se gourent
sonnent chez des quidams
les adresses renseignent des lieux fantaisistes
à l'intérieur des courriers-mêmes
les lettres ont perdu patience
et se sont mélangées...
le grand dérèglement du sens a commencé
les livres se vendent avec de l'alcool à brûler
depuis que le signifiant a fait la nique
au signifié
divorce tardivement consommé
les mots orphelins affichent leur désarroi
sur le visage des lecteurs
rassure-moi ; est-ce normal si j'ai peur ?
dans les musées, les visiteurs tournent en rond
certaines salles restent désespérément vides...
les impressionnistes désertés
jalousent leurs voisins romantiques
et insultent leurs ancêtres
à moins que ce ne soient leur disciples ?...
les gardiens ont perdu leurs chaises
errent de par les salles sans toucher les murs
eux aussi ont été peints, après tout
certains colportent de folles rumeurs
dans les ailes les plus reculées
Le Carravage ferait la cour à Frida Kahlo
la Sainte Vierge lasse de prier
se serait dévergondée
la Pudeur aurait troussé ses jupes
la Pondération danserait avec Bacchus
réponds-moi ; quand pour la dernière fois
as-tu aperçu la Certitude ?
à l'hôpital, les grands brûlés
sont traités au service gériatrique
les tétaniques alimentent le scanner
des médecins désoeuvrés s'auscultent eux-mêmes
les patients n'arrivent plus
les ambulances sont en roue libre
le parking des urgences a été transformé
en centre commercial
il y a des promotions pour les blessés
 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article