Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
I comme

Et cette fois encore

3 Août 2013 , Rédigé par T.B. Publié dans #Poèmes

 

Et c’est dans la même pluie de cendres

Que je m’écroule

 

Cette fois encore…

 

Comme un pantin           sur une musique de film ; de bon film

Cette scène au ralenti, dans ma mémoire

Devant mes yeux

Devant mon incrédulité

 

Cette fois encore…

 

Parole parole, je ne m’y attendais pas, c’est ce sort qui tape toujours la même touche, écrit toujours la même lettre, chante toujours la même octave

Parole, je n’y pensais plus et me voici pris à la gorge au détour d’une rue que je n’ai même jamais voulu prendre, pris à la gorge, comme un rat

 

Comme un rat, cette fois encore

C’est dans la même pluie de cendres que je m’écroule

 

Car il m’est arrivé peut-être de confondre les points cardinaux, de prendre une droite au lieu d’aller à gauche, de confondre les indications de l’avenir promis, de castrer mes rêves avant de les vendre au détail, de brader le tissu de mes idées pour quelques francs ou une bière mal brassée. De faire dans la relation humaine alimentaire, de boire la soupe populiste, d’écouter les crétins divaguer à tout propos, surtout celui de la politique intérieure.

 

Cette fois encore… cette même pluie de cendres

 

Brise les miroirs, ils radotent

Fracasse les vases, ils pleurent des fleurs trop roses

Trop roses pour être vraies

Change de rotules, passe au chapitre suivant, transforme le verbe de ta vie conjugué au passé

Transforme le verbe de ta vie conjugué au passé

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article