Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
I comme

quelle Afrique danse sa mort le soir

2 Octobre 2013 , Rédigé par T.B. Publié dans #Poèmes

 

Belge ici, rien du tout un peu plus loin
je t'envoie des oiseaux, ami de là-bas, à défaut d'euros

Africa tonight
le Congo coule rouge entre les cités opposables
sous le soleil colon
Africa tonight
le Congo cercle bleu

Belge ici, mon bulletin de virement immaculé
je t'envoie des papillons, ami de là-bas, à défaut de biftons

Afrika Tanganika
Lubumbashi bakchich
Katanga les mines
Kivu les mines
Kivu les enfants mutilés

Belge ici, empaysagé de cartes postales, de pays perdus dans des films
de gnous migrés aux grandes savanes de l'IMAX

 

plaies de sang et de rêve, molécules à genoux, à genoux
les idoles crucifiées
les stigmates alités dans la chambre d'une chair qui ne fait que guérir
qui ne fait que guérir en apparence

Belge ici, l'Afrique une plaie de sang au journal de 20h
pays de rêve qui réveille la nuit pays aux idoles crucifiées
pays de joie qui danse sa mort
esclave à jamais d'un Occident

Et l'océan immense viendra lécher l'agonie des plages ensanglantées à l'aube
ensanglantées de prophètes, d'enfants soldats et de corps de femmes
et l'océan immense, Belge ici peut-être, avale et avalera tout un peuple de bois d'ébène
esclave à jamais de ses galères de sang
 

Belge ici, rien du tout un peu plus loin
je t'envoie quelques mots, ami de là-bas, à défaut d'euros

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article